Est-ce que les chats peuvent manger de l’avoine ?

Quand on adopte des animaux de compagnie, il convient de faire en sorte de s’informer au mieux concernant leur alimentation. Aussi, l’avoine est fréquemment évoquée comme l’un des aliments qui peuvent être intégrés au régime des chats. Cela est vrai en partie, et il faut un minimum de connaissance sur la question avant d’en donner à votre chat.

L’avoine est bienfaitrice si bien dosée

En premier lieu, le système digestif des chats ne risque pas grand-chose par le simple fait de consommer de l’avoine. Celle-ci peut donc être digérée sans trop de difficultés par votre chat, et il en tire même plusieurs bienfaits. Seulement, il faut que cela se fasse dans des mesures raisonnables. Le fait que le chat puisse le digérer ne signifie pas qu’il peut en manger en grande quantité.

Il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un animal carnivore, et qu’il doit ainsi se nourrir principalement de chair. Le chat s’est adapté aux aliments comme l’avoine en raison de son côtoiement de la société humaine. Un des prérequis est qu’il est nécessaire pour l’avoine d’être cuite comme il faut.

Une bonne source de protéines

En raison de son alimentation carnivore, le système digestif du chat est conçu de manière à favoriser les protéines. L’avoine en est une bonne source, et elle est à la fois en bonne quantité et d’une qualité décente. Il est facile pour l’organisme de ce dernier d’assimiler facilement les protéines de l’avoine.

Pour profiter des bienfaits de cela, vous devez identifier quelles croquettes pour chat donner à votre félin. Ensuite, il faut éviter de trop lui en donner, car en raison de sa forte teneur en protéines, l’avoine peut causer le surpoids.

Un bon apport en nutriments

Il se trouve une certaine diversité de nutriments dont il est possible à votre chat de bénéficier via l’avoine. Voici une poignée les plus importants :

  • La vitamine B, l’acide folique, le manganèse ainsi que le fer pour les poils
  • Les fibres pour une bonne digestion, et pour contrôler l’appétit
  • Le combiné de biotine et l’acide biotique pour produire des globules rouges

Les bienfaits de ces nutriments en question ne vont pas contrebalancer les effets négatifs d’une consommation excessive. Pour que ceux-ci soient utiles, il faut que l’avoine soit plus un aliment complémentaire que le principal.

Les risques d’une consommation excessive

La nature des soucis auxquels vous exposez votre chat avec la consommation d’avoine porte surtout sur le plan digestif. Il est en mesure d’ingérer et de digérer ce genre d’aliments, mais pas en quantité trop importante. Quand il dépasse la quantité requise, les problèmes peuvent aller de simples gaz à une diarrhée chronique.

Il arrive même que votre chat se mette à présenter des signes d’allergies, comme le fait de se gratter plus souvent que d’habitude. Si vous voulez éviter toute instance de cela, il vaut mieux commencer par emmener votre chat chez le véto. Celui-ci pourra déterminer si manger de l’avoine est effectivement sans soucis pour le chat, et si oui, dans quelle mesure il peut en consommer.